FAQ | Maison de Terre des hommes

Questions fréquentes

Quelle est la différence entre la Fondation Tdh à Lausanne et La Maison de Terre des hommes?

La fondation Tdh et La Maison de Terre des hommes sont deux entités distinctes. Elles gèrent de manière indépendante leur budget et leur fonctionnement. Les deux organisations sont néanmoins partenaire dans le cadre de son programme «Soins Spécialisés» ; la fondation lausannoise confie à La Maison de Terre des hommes, les enfants transférés en Suisse.

Pourquoi les enfants viennent-ils sans leur famille?

Plusieurs facteurs empêchent les parents d’accompagner leur enfant en Suisse:
La difficulté d’obtenir un visa
Les frais importants liés au voyage
La nécessité de rester au pays pour s’occuper du reste de la famille
L’impossibilité pour La Maison d’accueillir 40 à 50 mamans ou papas de 10 à 15 pays différents

Les enfants ont-ils des moyens de communiquer avec leurs parents ?

A l’heure d’internet, il est facile de communiquer par Skype ou par les réseaux sociaux. Mais le moyen le plus répandu reste le téléphone. La famille peut aussi se renseigner auprès de la délégation de Terre des hommes du pays.

De quelles maladies souffrent-ils ?

85% des enfants accueillis ont des problèmes de cardiopathie, les autres souffrent de diverses maladies comme des malformations anorectales/urinaires/vésicales, des séquelles du noma ou encore des problèmes orthopédiques. Parfois il peut s’agir d’accidents: la sténose caustique de l’œsophage, brûlures, etc.

Après l’opération, restent-ils vivre en Suisse ?

Non, une fois les soins post-opératoires terminés, les enfants retournent vivre dans leur pays auprès de leurs parents.

Quelle est la durée d’un séjour à Massongex ?

Les enfants restent en moyenne trois mois à La Maison.

Les enfants reviennent-ils en Suisse pour bénéficier d’autres soins ?

Certains d’entre eux ont effectivement besoin d’être réopérés. Dans d’autres cas, un 2e transfert est nécessaire pour un contrôle qui ne peut s’effectuer sur place.

Bénéficient-ils d’autres soins durant leur séjour ?

Oui si nécessaire. Il arrive qu’ils reçoivent des soins dentaires, ophtalmologiques, dermatologiques…

De quels pays sont-ils originaires ?

Principalement d’Afrique du Nord et de l’Ouest, ainsi que d’Irak.

Comment se font comprendre les enfants qui parlent une langue étrangère ?

Plusieurs éducateurs sont polyglottes. Et puis les enfants s’adaptent très rapidement, ils apprennent et comprennent très vite les mots simples de la langue française.

Quelles activités leurs sont proposées chaque jour ?

Jardin d’enfants, école, ateliers couture ou cuisine. Durant l’année, des pique-niques ou diverses sorties (cinéma, cirque) sont organisées pour les divertir.

Pourquoi nommer ce transfert «Le voyage vers la vie» ?

Sans ce transfert en Suisse, ces enfants seraient malheureusement condamnés à plus au moins court ou long terme.

Fête-t-on Noël à La Maison ?

Plusieurs religions cohabitent fraternellement à La Maison. Aussi fêtons-nous ensemble, dans le respect des uns et des autres, les différentes fêtes qui ponctuent le calendrier.

La Maison ferme-t-elle ses portes quelques jours par année ?

Non, La Maison vit 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il n’y aucune fermeture annuelle. Les enfants ont besoin d’une prise en charge permanente, la maladie ne prend pas de congé !

Combien de professionnels sont au service de La Maison ?

De la lingerie à l’infirmerie en passant par la cuisine, l’administration et l’entretien, sans oublier le personnel éducatif, ce sont au total 40 personnes – 30 postes en équivalent plein temps – qui s’occupent des enfants pendant leur séjour.

La fondation Terre des hommes Valais accueille-t-elle des stagiaires ?

Dans ce lieu d’accueil unique en Suisse, une structure professionnelle encadre des jeunes qui se destinent au métier d’éducateur. Environ 20 stagiaires se forment chaque année.

Pourquoi le don d’habits est-il important ?

Dès leur arrivée, les enfants reçoivent, en fonction de la saison, un trousseau d’habits et de chaussures. Lors de leur départ, leur valise est remplie d’habits pour eux, mais aussi pour leur famille.