Il n'y aura pas de ventes d'oranges cette année en Valais - La Maison

Il n’y aura pas de ventes d’oranges cette année en Valais

écrit le 25.02.2021

Chers(es) Amis(es) de La Maison, 

C’est le cœur un peu lourd que nous vous annonçons qu’il n’y aura pas de vente d’oranges cette année en Valais.

L’engouement populaire et bénévole qui accompagne la vente d’oranges a vraiment quelque chose de remarquable. Sa portée va bien au-delà d’un simple fruit. La réalité vécue est celle d’une célébration d’un moment de partage de valeurs telles que l’engagement et la bienveillance. Annuler cette traditionnelle action n’est pas une décision que nous prenons de gaieté de cœur. Elle motive et rassemble depuis plus de cinquante ans des générations de bénévoles et de donateurs. La vente d’oranges, véritable rendez-vous annuel, est une invitation à la solidarité, unique, sans doute parce qu’elle propose une passerelle immédiate entre les enfants de La Maison et tout un chacun. Cela ne nous confère pas pour autant une légitimité immuable de l’organiser coûte que coûte.

L’histoire de La Maison nous rappelle chaque jour l’importance de penser et agir « ensemble ». Ainsi, cette année, par souci de protection de nos bénévoles, et dans le respect des mesures prises par la confédération, nous avons pris cette décision.

Les conséquences financières de ce renoncement historique seront lourdes pour La Maison, le résultat net se montant bon an mal an à quelque 100’000 francs. Il ne fait aucun doute que La Maison sortira fragilisée, elle aussi, par cette situation sanitaire inédite.

Nous nous attendons donc à ce que 2021 soit « difficile » mais nous espérons pouvoir compter sur votre grande solidarité.

La Maison, ce sont d’abord des enfants à accueillir, à protéger et à soigner. C’est notre quotidien, hier, aujourd’hui et demain.

Notre décision s’inscrit dans cette perspective de protection et de prévention. Avec nos plus cordiales salutations et notre très grande reconnaissance.

La Maison

Ecoutez le directeur de La Maison, Philippe Gex, à l’antenne de Radio Chablais parler de cette annulation: