Covid-19 Mesures protectrices à La Maison de Terre des hommes à Massongex | Maison de Terre des hommes

Covid-19 Mesures protectrices à La Maison de Terre des hommes à Massongex

écrit le 16.03.2020

Massongex, le 16 mars 2020

La Maison de Terre des hommes accueille des enfants malades provenant principalement d’Afrique de l’Ouest. En 2019, 188 enfants sont arrivés à La Maison. Parmi eux, 162 ont été opérés du cœur dans les hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et Lausanne (CHUV). Cela représente 3 opérations du cœur par semaine, sans parler des interventions liées à d’autres pathologies.

Depuis le 1er janvier 2020, 30 enfants sont arrivés à La Maison, soit 15 par mois, rejoignant ceux qui y séjournaient déjà depuis l’année passée. Ces transferts ont été planifiés et organisés par le service soins spécialisés de la fondation Terre des hommes à Lausanne, partenaire historique de la fondation Terre des hommes Valais

Actuellement, ils sont une quarantaine en séjour pré ou post opératoire sur le site de Massongex qui a ouvert ses portes, rappelons-le, il y a 50 ans.

La situation actuelle de l’épidémie du Covid-19 impacte le fonctionnement de La Maison et du programme soins spécialisés en général. La fondation Terre des hommes à Lausanne et la fondation Terre des hommes Valais à Massongex communiquent par conséquent ce qui suit.

Ayant pour responsabilité de veiller à la sécurité des bénéficiaires et devant également contribuer aux efforts globaux visant à ralentir la propagation de l’épidémie, il est nécessaire d’ajuster le fonctionnement du programme soins spécialisés.

Concrètement, il a été décidé, avec effet immédiat :

  1. De suspendre les retours dans leur pays d’enfants actuellement en séjour en Suisse : les foyers de transmission communautaire se multiplient sur notre territoire. Nous ne sommes plus en mesure d’exclure que les enfants du programme ou leurs accompagnateurs soient des contacts potentiels et contribuent à l’expansion de la maladie dans les pays à faible capacité de surveillance et de réponse.
  2. De suspendre les nouvelles arrivées d’enfants. Cela d’une part pour limiter la pression sur le système sanitaire Suisse, d’autre part pour protéger les enfants vulnérables d’un risque de contamination actuellement plus élevé en Europe que dans leur pays. Les situations d’urgence seront évaluées au cas par cas.

Conséquences pour La Maison de Massongex

Durant ces prochaines semaines, il y aura très peu d’arrivées à La Maison depuis les différents pays et très peu de départs également.

40 enfants continueront d’y séjourner et de bénéficier de tous les soins nécessaires.

 Il n’est aujourd’hui pas possible de dire à quel moment La Maison reprendra son rythme normal. Cette décision dépendra de l’évolution de la situation et nécessitera notamment le feu vert des services d’infectiologie des HUG et du CHUV.

La Maison poursuit sa mission, en l’ajustant, avec la même conviction, les mêmes valeurs et les mêmes besoins financiers, lesquels se montent à 3.3 millions (budget 2020), et cela, rappelons-le, sans aucun apport de subvention. Elle espère pouvoir compter sur un maximum de compréhension et de soutien pour ne pas être fragilisée par ces événements qui nous impactent toutes et tous.

Il s’agit de « rester debout » pour que des enfants déjà très marqués par la dureté de la vie et une certaine malchance puissent retrouver la vie et l’espoir grâce à notre engagement à tous.